MANOLA THAI

Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles

De l'origine de la nourriture thaï

30.06.2019
De l'origine de la nourriture thaï

Les restaurants Manola de Bruxelles vous présentent les origines des délices thaïlandais 

La cuisine thaïlandaise est caractérisée par des saveurs épicées et chaudes et a été influencée par la Chine et l'Inde, parfois à travers le filtre des pays voisins de Birmanie, du Laos, du Cambodge et de Malaisie. Il en résulte des différences régionales intéressantes, ainsi qu'une variété due à la géographie et au groupe social. 

Les restaurants Manola I-II et III vous proposent des plats thaïs tels que vous pouvez les retrouver en Thaïlande aujourd'hui avec le plus grand respect de la tradition.

Comme pour les cuisines chinoise et japonaise, il est important d'équilibrer les saveurs, les textures, les couleurs et les méthodes de cuisson pour qu'elles se complètent mutuellement. L'aliment de base thaïlandais est le riz, avec des variétés à grains plus courts dans le nord et à grains plus longs dans le sud. Il y a une grande diversité de cuisine dans ce pays tropical, qui s'enorgueillit de ses montagnes et de ses longues côtes, d'une longue et riche histoire de stabilité, d'une grande capitale moderne et de zones rurales dynamiques.

Connue pour ses caris variés, la cuisine thaïlandaise comprend un large éventail d'assaisonnements : de nombreuses saveurs d'agrumes, comme le curcuma (épice à l'orange), la citronnelle ou les fruits frais ; la coriandre ; le galangal (gingembre très piquant) ; l'aneth ; la menthe ; le basilic à l'anis ; l'échalote ; les piments rouges ; l'ail ; la sauce poisson (nam pla).

Les accompagnements typiques sont le riz, les nouilles de riz, les nouilles de blé et les nouilles de haricots mungo (fils), aussi appelées nouilles de cellophane. Les garnitures comprennent des champignons de paille, des arachides moulues, des caris et différentes sortes de bananes. Les sauces à base de fécule de maïs épaissie ne sont pas utilisées, mais les aliments secs, accompagnés du liquide de cuisson, sont passés avec le riz. La cuisine thaïlandaise utilise toutes les techniques de cuisson.

Il y a quatre aliments de base de la cuisine thaïlandaise, que l'on peut classer en quatre catégories distinctes : le riz et les nouilles ; le poisson et les fruits de mer ; les légumes et les fruits ; la viande et la volaille.

1. Riz et nouilles thaï au cœur de Bruxelles dans les restaurants Manola

Le peuple thaïlandais cultive le riz depuis les premiers jours de son histoire et, bien que la Thaïlande contienne de nombreux joyaux, aucune pierre précieuse ne peut rivaliser avec le riz blanc perlé qui est produit en abondance dans la majeure partie du pays. Elle a même permis d'éviter la famine tout au long de l'histoire de la Thaïlande. C'est le bâton de vie, l'étalon à l'aune duquel est mesuré tout le bien-être. Un Thaïlandais ne demandera pas : "Vous avez déjeuné ?" Mais il ou elle demandera : "Avez-vous mangé du riz ?"

En mai, sous l'impulsion de l'exemple symbolique du roi, les agriculteurs thaïlandais se rendent dans les champs pour désherber et nettoyer en vue du labourage. Dès que les premières pluies tombent, généralement en mai, le riz est semé dans de petites pépinières et soigneusement entretenu. Les pousses poussent rapidement pendant la mousson et les jeunes plants sont retirés de la pépinière pour être replantés dans les champs. La récolte a lieu en janvier. Le gouvernement a maintenant mis en place un réseau d'irrigation efficace, qui donne une deuxième récolte dans certaines zones.

Parmi les nombreuses variétés de riz, la Thaïlande possède un type de riz particulièrement fin à grains longs, appelé riz au jasmin, qui est souvent destiné à l'exportation. Le riz est cuit dans de l'eau sans sel, pour équilibrer le piquant des plats qui l'accompagnent. Le secret d'un riz parfait réside dans la quantité d'eau utilisée ; le niveau d'eau dans la casserole doit être à une articulation au-dessus du riz. Toute l'eau doit être absorbée pendant la cuisson, laissant le riz ferme et moelleux.

Le riz à grains plus courts et glutineux, aussi connu sous le nom de riz gluant, est le préféré des habitants des collines et du groupe Issan qui vit dans le nord-est du pays. Ailleurs, il est généralement utilisé dans les desserts. Les Thaïlandais cuisent généralement plus de riz qu'il n'est nécessaire pour un repas. Le reste est utilisé dans une grande variété de plats khao phad (riz frit), mélangé avec du poulet, du jambon, des crevettes (crevettes), des œufs, etc. et aromatisé à l'ail, l'oignon et le basilic. Les ingrédients peuvent être hachés, tranchés, broyés ou écrasés, avant d'être mélangés avec du khao phad.

Le meilleur ustensile pour faire frire le riz est un wok (une poêle profonde et conique), que l'on peut facilement se procurer dans les magasins asiatiques. Une forte chaleur est nécessaire, et le riz doit être mélangé vigoureusement avec les ingrédients de l'assaisonnement. Cela peut entraîner des éclaboussures et des odeurs pénétrantes. En Thaïlande, la cuisine est judicieusement située dans une petite remise en bois ouverte, et la brise dégage de fortes odeurs. En Occident, un ventilateur d'extraction efficace dans la cuisine serait une alternative appropriée. Khao phad prépare un repas tout seul, tandis que le riz nature est servi avec une sélection de viandes, poissons et légumes.

La Thaïlande, comme d'autres pays asiatiques également influencés par les Chinois, propose de nombreux plats de nouilles utilisant une grande variété de types de nouilles. Les nouilles aux haricots rouges, les nouilles de riz et les nouilles à la farine de blé, avec ou sans œuf, se retrouvent toutes dans de délicieuses recettes, cuites de différentes façons et combinées avec différents ingrédients. Manola vous propose ses plats authentiques avec du riz thaïlandais de qualité supérieure. 

Venez vivre une expérience culinaire exceptionnelle grâce aux talentueux chefs thaïs des restaurants Manola I-II et III.

2. Poissons et fruits de mer au cœur de Bruxelles dans les restaurants Manola

L'amour des Thaïlandais pour le poisson et les fruits de mer est né de la générosité de la nature. Le littoral le long de la mer d'Andaman et du golfe de Thaïlande est long ; de grandes rivières pleines de poissons traversent le pays du nord au sud ; et un labyrinthe de canaux sillonne les plaines. On peut voir partout des pêcheurs qui lancent, tirent et soulèvent leurs filets pour se procurer de l'argent et pour se nourrir. Les agriculteurs considèrent leurs klongs (canaux d'irrigation et de transport) comme d'importantes sources de protéines pour enrichir le riz qu'ils cultivent. Les pêcheurs thaïlandais ont pris la mer tout au long de l'année.

Traditionnellement, la source de viande la plus facile pour les Thaïlandais provient des mers, lacs et rivières abondantes. Ils utilisent des crevettes, des calmars, des crabes et d'innombrables variétés de poissons dans leur cuisine. A proximité d'une zone balnéaire, tout visiteur est encouragé à profiter des fruits de mer frais et des méthodes de préparation locales. Les restaurants thaïs Manola de Bruxelles vous proposent des plats à base de fruits de mer frais avec d'authentiques saveurs thaïlandaises.   

3. les légumes et les fruits thaï au cœur de Bruxelles dans les restaurants Manola

Cuisinez thaï dans votre imagination et vous penserez à des saveurs parfumées et des légumes croquants servis dans une riche sauce à la noix de coco. Dans la plupart des plats thaïlandais, vous goûterez les saveurs distinctes du gingembre, de l'ail, du citron vert et du lait de coco. Et, contrairement à la plupart des aliments asiatiques, la plupart des plats de style thaïlandais sont cuits dans une sauce ressemblant davantage à une soupe. Vous retrouverez les arômes des délicieux légumes thaïs chez Manola : du basilic thaïlandais, des feuilles de lime Kaffir, de la citronnelle, du gingembre, de l'ail, de la lime et des épinards d'eau.

4. La viande et la volaille thaï au cœur de Bruxelles dans les restaurants Manola

Comme pour les autres viandes, il est clair que les Thaïlandais ont une histoire d'amour avec le porc et le poulet. Le porc et le poulet l'emportent parce qu'ils qu'ils sont délicieux dans des centaines de plats différents. Bien que la Thaïlande ait des vaches et des buffles, ceux-ci ne sont pas régulièrement consommés dans la cuisine thaïlandaise.

Bien que le boeuf Penang Beef soit au menu, de nombreux Occidentaux trouveront que c'est une offrande plus moelleuse que ce à quoi ils s'attendaient.

Retrouvez les vrais saveurs thaïs préparés par des chefs talentueux et respectueux de la tradition. Le meilleur restaurant thaï Manola Bruxelles vous invite à découvrir et à faire découvrir la vraie nourriture thaï.  



Posté dans Le restaurant Manola - Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles
Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles

Le Thai Street Food

12.02.2019
Le Thai Street Food

Le Street Food fait partie intégrante de notre ADN thaï. 

A Bangkok, on peut manger presque 24h sur 24 ! Les stands de Street Food se trouvent aussi facilement dans les rues que sur les marchés de nuit. Et le prix ? Entre 40 et 80 bahts (entre 1 et 2 EUR) ! Vraiment pas grand-chose pour des plats savoureux comme l’incontournable PAD THAI (ces nouilles sautées que tout le monde connaît), les SATAY KAI (ces petites brochettes de poulet grillées et leur sauce cacahuète), le SOM TAM (salade de papaye verte épicée) ou encore des soupes de nouilles de toutes sortes,… et pour les petites envies sucrées: un grand choix de fruits frais découpés prêts à manger ou d’autres desserts typiques comme les crêpes à la banane pour n’en citer qu’un.

Les amateurs de cuisine thaïe authentique ne doivent absolument pas rater cette expérience pendant leur voyage!

Retrouvez les vrais saveurs thaïs préparés par des chefs talentueux et respectueux de la tradition. Le meilleur restaurant thaï Manola Bruxelles vous invite à découvrir et à faire découvrir la vraie nourriture thaï.  



Posté dans Saveurs Thailandaise - Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles
Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles

Notre histoire

29.01.2019
Notre histoire

Manola, derrière ce nom se cachent en réalité trois enseignes différentes.
Les trois restaurants se situent à distance de marche l’un de l’autre et ce en plein quartier des Libertés.
Depuis novembre 2013, le Manola 1, situé rue de la Croix de Fer, vous ouvre ses portes les midis pour vous offrir un délicieux buffet varié et à volonté pour la somme de 14€/personne.


En 2015, fiers de leur succès, les patrons décidèrent d’ouvrir un second restaurant, le Manola 2. Situé place Madou, celui-ci vous propose un comptoir dans lequel vous pourrez notamment y emporter un « lunchbox » pour seulement 10€/personne.


A l‘étage se trouve également une salle où vous pourrez déguster votre lunch dans un espace à l’abris de l’effervescence du quartier.
Enfin, en 2017, pour compléter la famille, le Manola 3 vit le jour. Ouvert midi et soir , vous pourrez y apprécier une cuisine raffinée et variée et ce dans le cadre d’une belle maison sise rue de l’enseignement, non loin du Cirque Royal.


Manola vous offre donc trois concepts, trois styles différents et ce dans le même soucis de qualité et de respect de l’authenticité. Le chef ANEK KHAMPHIROM vous fera redécouvrir la cuisine Thaï et ses saveurs d’antan grâce à sa créativité et son talent.

Retrouvez les vrais saveurs thaïs préparés par des chefs talentueux et respectueux de la tradition. Le meilleur restaurant thaï Manola Bruxelles vous invite à découvrir et à faire découvrir la vraie nourriture thaï.  



Posté dans Le restaurant Manola - Restaurant de cuisine thaïe à Bruxelles